Conseil d’administration

Robert De Serres

président

Retraité actif, Robert est actuellement chef d’équipe des travailleurs communautaires du Centre Wabano d’Ottawa. Il œuvre au service des Inuits, des Métis et des personnes des Premières Nations âgés de 55 ans et plus dans le cadre du projet : « Vieillir à la maison ». Depuis le commencement de la crise de la COVID-19, il travaille en première ligne. Il coordonne et réalise des visites hebdomadaires à domicile, rendues à des centaines de personnes, dans le but de s’assurer de leur bien-être.

Fort de trente-cinq ans d’expérience en journalisme d’affaires publiques et de politique, Robert De Serres débute sa carrière à Radio-Canada Ottawa-Gatineau, Torontoet Atlantique. Il rejoint ensuite la cellule de communication du gouvernement de René Lévesque durant les années phares du référendum, soit de 1978 à 1982. Après cette aventure historique, il devient chef d’antenne pour les nouvelles et les affaires publiques à CJMS et à CKAC (aujourd’hui 98,5 FM). Il y partage son expertise tant avec l’équipe qu’avec le public, rejoignant ainsi un million d’auditeurs par semaine dans l’ensemble du Québec.

Parallèlement à cela, il se passionne pour la musique et affectionne particulièrement les auteurs-compositeurs-interprètes qui ont de la personnalité et du mordant. À 18 ans seulement, il se lance dans la production et loue le Centre National des Arts d’Ottawa (3 200 places) pour y présenter Claude Léveillée et son nouvel album : L’Étoile d’AmériqueAlors qu’il travaille à Radio-Canada Ottawa-Gatineau, Toronto et Atlantique, il décide de fusionner à nouveau ses deux domaines de prédilection et propose au diffuseur de faire une captation de Moe Koffman dans un bar bruyant et enfumé de Toronto. Son projet approuvé, il devient le premier journaliste à enregistrer les émissions de jazz de la Première Chaîne hors studio et devant public.

En Atlantique, il récidive et effectue une association entre Radio-Canada et le prestigieux Festival acadien de Caraquetau Nouveau-Brunswick. De cette union naît la présentation conjointe d’un spectacle enregistré à l’Église Saint-Pierre-aux-Liens de Caraquet mettant en vedette deux grandes étoiles acadiennes de la chanson de l’époque, Édith Butler et Angèle Arsenault.

Nathalie Courchesne

vice-présidente

Nathalie Courchesne cumule plus de 25 ans d’expérience dans les domaines des arts, de la culture, de la communication et de la gestion d’organismes culturels. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts en danse contemporaine et communication (UQÀM) et d’un DESS en lettres et communications – profil édition (UDS). À titre de relationniste de presse et de conseillère en communication, elle travaille pour la maison de musique DÉCA3 (2006), Jobboom (2006) et le Laboratoire orthopédique Médicus (2006-2010). Par la suite, elle dirige les opérations et les communications du Gesù-Centre de créativité (2012-2018), de la Société québécoise de recherche en musique (2018-2019) et du Camp littéraire Félix (2019 à aujourd’hui).

Elle a aussi étudié le chant classique à l’Université Concordia et œuvre subséquemment en tant qu’auteure-compositrice-interprète dans le trio de musique alt-pop Lili Fatale qui remporte en 1998, deux Félix lors du gala de l’ADISQ de même que le prix Félix-Leclerc de la chanson. Le groupe récolte également en 1999, le prix des Nouvelles Musiques Amplifiées de la SOCAN pour la chanson Feels et un MuchMusic Award, pour leur vidéoclip de la chanson Les Djinns. Elle collaborera ensuite à plusieurs projets musicaux. Entre autres, elle se produit en spectacle avec le groupe El Motor, interprète une pièce sur la bande sonore du spectacle multimédia Éclyps écrit par Bryan Perro en plus de co-écrire (texte, voix et mélodica) la chanson Écoute sélective figurant sur le EP Torrent du groupe With All Due Respect. Ces accomplissements lui valent la reconnaissance du milieu québécois de la musique et le développement de connaissances approfondies du fonctionnement de son industrie, de sa pratique et de ses intervenants.

communications@laboitedesartistes.com

Caroline Gravel

trésorière

Caroline Gravel est une artiste en danse basée à Montréal. Depuis près de 20 ans, elle collabore à la création, performe et participe à des tournées internationales comme artiste solo et au sein d’œuvres de chorégraphes contemporains. Elle se distingue dans sa pratique par un souci d’intégrer l’art à la vie à travers la notion de déplacement de l’œuvre. Elle crée des formes performatives qui ont été présentées en Russie, au Canada et aux États-Unis et obtient son diplôme de maîtrise en arts en 2012 de l’Université du Québec à Montréal. Elle questionne et pratique aussi son art à travers l’enseignement, la direction des répétitions et le conseil artistique. Impliquée dans sa communauté, elle siège au conseil d’administration du Regroupement québécois de la danse (2014-2018), participe à des comités et est invitée sur de nombreux jurys de pairs. Elle poursuit des études au MBA en gestion des entreprises avec une orientation en développement durable à l’Université Laval et agit depuis 2018 à titre d’administratrice et de rédactrice pour des compagnies et des artistes de sa génération (théâtre et danse). Elle se joint à la boîte à outils des artistes en 2020.

carolinegravel@laboitedesartistes.com

Sara-Jane Chiasson

secrétaire

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires (économie appliquée) et d’une maîtrise en management des HEC de Montréal, avec une spécialisation en gestion de crise, Sara-Jane présente un carnet de route exceptionnel, original et créatif : un perfect fit pour la niche qu’elle a choisie. Elle a collaboré, en tant que directrice administrative au développement de plusieurs organismes en théâtre, danse et chanson en Acadie et au Québec.  Elle a également collaboré à plusieurs projets dont des documentaires, des tournées et des productions de spectacle.  En 25 ans de métier, elle garde le cap : au cœur de ses valeurs, il y a l’utilisation judicieuse des budgets, le respect et le développement d’une approche écologique et durable, ainsi que le emergency preparedness.

direction@laboitedesartistes.com

Olivier Bouchard

administrateur

Sociologue de formation, journaliste et chercheur défroqué, Olivier pratique depuis plus de 15 ans maintenant le soutien technique et le développement d’outils en technologies de l’information dans le milieu culturel. Curieux des nouvelles versions comme des outils datant d’avant Mathusalem, son travail est guidé par trois valeurs cardinales : simplicité, efficacité, convivialité.

Herménégilde Chiasson

administrateur

Celui que l’on considère comme le père de la modernité acadienne, Herménégilde Chiasson, est d’abord poète, mais aussi cinéaste, artiste visuel et dramaturge. Grand voyageur, il a étudié la peinture en Europe avant d’entamer une carrière d’enseignant. Artiste multidisciplinaire, touche-à-tout de talent à l’oeuvre multiple, il soutenait encore, en 1985, une thèse sur la photographie américaine à la Sorbonne. À ce jour, il a à son actif une quinzaine de titres de poésie et une vingtaine pièces de théâtre pour la plupart inédites. Il a réalisé une quinzaine de films et a exposé ses oeuvres dans de nombreuses galeries.

Herménégilde Chiasson a reçu le prix France-Acadie pour Vous en 1991 et le Prix du Gouverneur général du Canada pour Conversations en 1999. En 1990, il était nommé Chevalier des Arts et des Lettres par le gouvernement français et, en 1993, il recevait l’Ordre des francophones d’Amérique. Membre de la Société Royale du Canada, Officier de l’ordre du Canada, il recevait en 2011, le prestigieux Prix Molson du Conseil des arts du Canada.

Reconnu sur le plan international, considéré comme l’un des plus grands poètes du Canada français, il incarne la situation culturelle acadienne, prise entre traditions et modernité, vivant la dualité linguistique et politique. Son oeuvre est riche de métissage, entremêlant cinéma, peinture et écriture, et d’une grande cohérence, avec ce regard singulier du poète qui lui apporte toute son originalité.

(Texte : Raymond Bertin / Photo : Rachelle Bergeron)

Ali El-Darsa

administrateur

Ali El-Darsa is a Canadian-Lebanese visual artist, filmmaker and educator living and working in Berlin, Germany. He holds a Master of Visual Studies (MVS Studio) from Daniels Faculty of Architecture, Landscape and Design at the University of Toronto and a Bachelor of Fine Arts in Intermedia/Cyberarts from Concordia University, Montréal. He is a board member of Dazibao in Montreal and serves on its Advisory programming committee.

(Photo: Dr. Erik Nilsson)

www.alieldarsa.com